• 2 rue des Pierres Plantées 69001 Lyon - 04 78 30 30 77
Brossage

Brossage

Ce n’est pas le temps que l’on passe à se laver les dents qui permet un brossage efficace. Il faut avant tout favoriser la méthode. Le meilleur moyen de ne pas oublier de secteur, c’est de toujours suivre le même schéma et ce, de façon méthodique. Il doit être réalisé idéalement à chaque fin de repas.

Le brossage des dents est le frottement d’une brosse à dents contre plusieurs dents. Il a pour but le maintien de dents saines et d’un parodonte sain par l’élimination de la principale cause de pathologie dentaire : la plaque dentaire.

 

Les techniques de brossage

Les dents sont nettoyées l’une après l’autre. Pour chaque arcade dentaire, le brossage commence par la face externe de la dernière dent d’un côté et se termine sur la face interne de la même dent du même côté. Pour des raisons d’efficacité (acquérir un automatisme), le brossage doit être fait de la même façon à chaque fois :

  1. il doit être réalisé deux à trois fois par jour (idéalement trois, c’est-à-dire après chaque repas) ;
  2. le brossage se fait bouche entrouverte ;
  3. toujours du rouge (gencives) vers le blanc (la dent) si la brosse à dents est de type manuel ;
  4. ne pas oublier de brosser la langue qui joue un rôle important dans l’hygiène bucco-dentaire. En effet les bactéries que l’on trouve sur la plaque, se retrouvent aussi sur la langue. Un gratte-langue permet de récolter 60 % des bactéries de la bouche1.

Les mâchoires sont traitées l’une après l’autre, le brossage commence par la dernière dent d’un côté et se termine du côté opposé. Pour des raisons d’efficacité (acquérir un automatisme), le brossage doit être fait de la même façon à chaque fois :

  1. mâchoire du haut, nettoyage des faces occlusales (la face qui mastique) : la brosse est posée au niveau des dernières molaires droites et se déplace vers les dernières molaires gauches en effectuant des mouvements de va-et-vient d’avant en arrière (amplitude équivalente à deux dents, effectuer le mouvement trois ou quatre fois par groupe de deux dents) ;
  2. mâchoire du haut, nettoyage des faces latérales : côté joue, la brosse est posée sur la gencive avec une orientation de 45 degrés (pour ne pas blesser la gencive), le poignet tourne pour effectuer un mouvement de rouleau vers le bas. Le geste est recommencé trois ou quatre fois. On se dirige toujours de la gencive vers la dent (du « rouge vers le blanc ») pour chasser le dépôt de plaque dentaire qui se forme au collet de la dent et entre les dents (le mouvement inverse ramènerait ce dépôt). Puis, on passe aux dents suivantes pour finir du côté opposé. Arrivé au côté opposé, la brosse passe vers le palais et on effectue la même gestuelle en terminant à son point de départ. Le nettoyage des faces palatines ou linguales des incisives se fait dent par dent, en tenant sa brosse verticalement (la courbure de l’arcade ne permet pas un geste efficace, brosse horizontale) ;
  3. même opération pour la mâchoire du bas.

Avec une brosse à dents électrique il faut laisser la brosse agir cinq secondes sur chaque face de la dent, bien perpendiculaire pour ne pas laisser de creux non brossé, et conserver cette rigueur systématique.

Suite à un repas les bactéries libèrent davantage d’acide. Le brossage doit être réalisé le plus rapidement possible après le repas3. Néanmoins, une étude récente (2012)4 suggérerait que le brossage juste après le repas (dans les premières trente minutes suivant le repas) favoriserait la croissance bactérienne et la déplétion de la dentine (couche située juste en dessous de l’émail) par une plus grande pénétration de l’acidité vers la dentine.

Le fil dentaire est également indispensable. Il permet de nettoyer les côtés des dents et sous la couronne d’émail, inatteignables par la brosse. Prendre 60 cm, l’enrouler autour des doigts et déployer un fil propre pour chaque face. Frotter le fil en appuyant sur la dent arrière et la dent avant, pas sur la gencive!

Enfin, une brossette inter-dentaire peut permettre de nettoyer le petit creux entre gencive et dents.

Les fréquences de brossage

La France, avec 1,4 brossage par jour et deux brosses utilisées par an, est loin des recommandations des dentistes qui préconisent un brossage après chaque repas et le renouvellement d’une brosse par trimestre, la Haute Autorité de santé recommandant quant à elle le brossage au minimum deux fois par jour avec un dentifrice fluoré5. 50 % des consommateurs ne se brosseraient pas les dents le soir et 57 % des enfants de moins de cinq ans n’auraient jamais lavé leurs dents.

Le brossage le plus important est celui du soir car pendant la nuit, les muqueuses de la bouche n’ont plus que 30 % de salive restante par rapport à la journée, ce déficit de salive qui nettoye la cavité buccale rendant les bactéries plus agressives.