• 2 rue des Pierres Plantées 69001 Lyon - 04 78 30 30 77
Qu’est-ce qu’une maladie parodontale ?

Qu’est-ce qu’une maladie parodontale ?

C’est lorsque les tissus qui tiennent les dents en place tombent malades.

On parle alors de  gingivite et de parodontite

La gingivite est le premier stade : les bactéries colonisent la jonction gencive – dent, et déclenchent une inflammation de la gencive.   La gencive gonfle devient rouge et douloureuse, se décolle de la dent et c’est la porte ouverte à la pénétration du tartre sous la gencive ; c’est un cercle vicieux qui s’installe. Si elle n’est pas traitée, la gingivite conduit à la parodontite .

Au stade de parodontite commence la destruction de l’os de la mâchoire et des fibres qui ancrent  les dents ; se forment  alors des poches parodontales dans lesquelles les bactéries s’accumulent , cela conduit au déchaussement des dents et à leur perte . Dans certaines situations peut se présenter un écoulement purulent.

Quels sont les symptômes des maladies parodontales ?

La gencive saine ne saigne pas,ni en mangeant ni au brossage ,encore moins spontanément. Elle n’est pas gonflée ni douloureuse ; sa couleur est rose clair, il n’y a pas de récessions gingivales.

Cet aspect de santé peut rester apparent de longues années chez les personnes dont la gencive est épaisse, alors que l’os sous-jacent est déjà le siège d’une infection chronique qui le détruit.

Les symptômes n’apparaissent  que lorsque la maladie a déjà  atteint un stade avancé et l’alerte est souvent donnée par un début de déchaussement des dents, la mobilité, un abcès ou la perte d’une ou plusieurs dents.

Les bactéries  sont présentes dans les poches depuis plusieurs années. L’os détruit ne se reconstitue jamais d’où l’importance de faire le diagnostic le plus tôt possible.

DIAGNOSTIC

Les signes qui doivent alerter :

  • saignement au brossage ou spontané
  • gencive gonflée, sensible, plus foncée
  • Dents qui paraissent plus longues
  • gencive qui se rétracte
  • mobilité ou déplacement  dentaire
  • mauvaise haleine
  • sensation diffuse d’inconfort ou de douleur

Pour confirmer le diagnostic et évaluer la gravité de la maladie le parodontiste va :

  • réaliser un examen clinique complet de la bouche
  • Faire une radiographie pour visualiser la perte osseuse
  • Mesurer à l’aide d’une fine sonde la profondeur des poches parodontales
  • Visualiser les germes présents par un prélèvement dans la poche et l’étudier en instantané  grâce au microscope .