• 2 rue des Pierres Plantées 69001 Lyon - 04 78 30 30 77
Traitement des maladies parodontales

Traitement des maladies parodontales

Il est illusoire de croire qu’un simple détartrage suffit a soigner une gingivite .

Même pour une gingivite, il convient d’éliminer les bactéries pathogènes en totalité ainsi que le tartre et la plaque dentaire qui lui sert de refuge et d’enseigner hygiène et comportement pour ne pas se réinfecter.

Les germes et parasites impliqués dans la parodontite sont plus virulents et plus difficiles à éliminer ; le traitement sera plus long et plus délicat.

Le traitement commencera par l’apprentissage d’une méthode de nettoyage complet des dents, des gencives et de la langue sans laquelle il ne peut y avoir de guérison. Il comporte des étapes de désinfection profonde et de débridements des poches. (lithotritie)
En quoi les traitements ont-ils évolué ?

La philosophie du traitement est toujours la même il s’agit comme nous l’avons maintes fois répété d’éliminer tous les micro-organismes pathogènes, le tartre et la plaque dentaire.

L’évolution de situe d’abord dans le traitement non-chirurgical de la maladie grâce au matériel dont nous disposons à l’heure actuelle, et à l’amélioration de nos connaissances en microbiologie.

Traitements

Il existe plusieurs phases de traitement.

Traitement étiologique

Le traitement étiologique est le premier à entreprendre.

Hygiène bucco-dentaire rigoureuse.

C’est le préalable à tout traitement parodontal. Aucun traitement ne pourra être efficace en l’absence d’une bonne hygiène dentaire.
L’hygiène dentaire doit être pratiquée quotidiennement (le moment importe peu) et comporte l’usage de brossettes interdentaires, de bâtonnets interdentaires ou de fil interdentaire pour le nettoyage des faces latérales des dents. Ensuite, les dents sont brossées (faces externes et internes) à l’aide d’une brosse à dents. On utilisera de préférence une brosse à dent souple, avec la technique du « rouleau » (de la gencive vers la dent).

Détartrage.

Le tartre est éliminé par le dentiste ou l’hygiéniste dentaire à l’aide d’instruments à ultrasons (détartreur) ou manuels (curettes).

Surfaçage radiculaire.

Le surfaçage radiculaire est, le plus souvent réalisé sous anesthésie locale. Il est réalisé par quadrants ou par sextants.

Traitement curatif = chirurgical

Lorsque la maladie est trop avancée, elle nécessite un traitement plus poussé.

Détartrage/surfaçage à ciel ouvert (chirurgie d’assainissement parodontal).

Le dentiste (ou le parodontologue) réalise un lambeau pour accéder directement à la surface de la racine à traiter. Dans certains cas, des techniques de comblement seront proposées. Il s’agit de regagner de la hauteur d’os, en utilisant des matériaux ostéo-inducteurs.

Régénération tissulaire guidée.

Technique cherchant à régénérer les tissus du parodonte.

Traitement laser

La plupart des lasers, quel que soit leur type, permettent de désinfecter les poches parodontales. Les lasers ont également un effet de biostimulation sur les tissus.

Traitement symptomatique

Le traitement symptomatique consiste à traiter les signes visibles de la maladie. Il est utilisé soit en complément du traitement étiologique, soit pour atténuer les signes résiduels à la fin du traitement symptomatique, en particulier les mobilités dentaires.

Traitement médical

Le traitement médical consiste à éliminer l’infection et débarrasser la gencive des bactéries et des parasites pathogènes qui pullulent avec l’inflammation dans le sillon gingival. Le diagnostic se fait à partir d’un examen de la plaque dentaire à l’aide du microscope à contraste de phase chez votre dentiste. Puis éviter la ré-infection, souvent d’une personne à l’autre par contact direct1.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]